Temps de lecture: 7 minutes

Chaque dimanche soir tu te dis qu’il est temps de te bouger pour trouver un nouveau projet professionnel. Ras-le-bol d’aller au boulot la boule au ventre et d’attendre le week-end avec impatience.

Mais, comme à chaque fois depuis maintenant plusieurs mois voire plusieurs années, tu programmes ton réveil et tu reprends le chemin du travail chaque lundi matin.

À quoi bon ?

Tu penses que tu n’as pas de chance. Que tu n’as jamais su ce que tu voulais vraiment faire. Sans compter que maintenant tu n’es plus toute seule, tu as un enfant. En plus, il faut arrêter de rêver. Le marché de l’emploi va mal. Le pays est en crise ! Tu le vois bien tous les jours aux infos.

Pourtant, il y a des gens qui réussissent. Qui réussissent à trouver le job qui leur correspond. À vivre la vie qu’ils ont toujours voulu avoir.

Alors, pourquoi pas toi ?

Il y a deux types de personnes. Ceux qui parviennent à atteindre leurs objectifs et ceux qui stagnent et n’arrivent pas à avancer. Est-ce que les premiers sont plus intelligents, plus chanceux que les seconds ?

Eh bien non.

Il est temps d’arrêter de se victimiser ! Si tu es toujours au même point et que tu n’arrives pas à avancer et à atteindre ton objectif, tu es la seule responsable. En être consciente est la première étape pour avancer.

C’est fait ?

Très bien.

Maintenant que tu en es consciente, comment procéder pour changer ? Pour avancer de manière efficace vers ton objectif de vie idéale ?

En adoptant une vision optimiste dans laquelle tu es la seule qui a la maitrise de ton avenir. En comprenant que tu n’es pas un dommage collatéral d’une société ou d’un marché de l’emploi en crise. Et en modifiant tes habitudes. C’est ce que l’auteur appelle l’Effet cumulé.

Qu’est-ce que l’effet cumulé ?

 

Selon Darren Hardy, l’effet cumulé n’est pas une recette miracle qui te promet en un temps record de réussir tous tes défis et d’atteindre tous tes objectifs. L’effet cumulé est un travail sur soi qu’il qualifie de simple dans son approche et de rigoureux dans sa mise en œuvre.

Le but recherché est de te réapproprier ta vie. Or, en décidant de e reconvertir dans un job qui te donnera satisfaction et épanouissement, tu te réappropries précisément ta vie.

Concrètement, l’Effet cumulé est l’application disciplinée de nouveaux comportements que tu choisis d’adopter en douceur, mais avec constance.

Pourquoi cette méthode peut-être applicable par tous ?

Parce que les comportements ne sont pas innés. Les comportements ne sont que la résultante d’habitudes que tu as adoptées depuis ta  naissance et qui sont parfois inconscientes tant elles sont ancrées dans ton esprit et dans ton quotidien.

Ainsi, il suffit de prendre conscience des habitudes qui te desservent et qui t’empêchent d’atteindre ton objectif de reconversion, de les supprimer et de les remplacer par des habitudes bénéfiques qui te feront avancer.

Le changement n’est pas simple, c’est vrai. S’il l’était, tout le monde y arriverait. Changer ses habitudes demande de la patience, de la constance, de la régularité et de la discipline.

Toutefois, le changement n’est pas impossible et j’en suis la preuve vivante !

J’ai supprimé des mauvaises habitudes qui m’empêchaient d’avancer vers mon objectif. Ces habitudes vont d’un changement de pensée à une modification de mon comportement comme arrêter de procrastiner sur les réseaux sociaux.

C’est en modifiant mes habitudes de façon constante et en adoptant un état d’esprit positif et responsable que je suis en train de t’écrire cet article ce lundi matin devant un magnifique ciel bleu !

Envie d’en savoir plus sur le système de l’Effet cumulé ? Voyons sans plus attendre la recette de Darren Hardy pour mettre en pratique le système de l’Effet cumulé.

1/ Définir un objectif précis et motivant

L’auteur explique que le véritable ennemi, c’est soi-même. Nous vivons à une époque dans laquelle nous nous complaisons dans une certaine suffisance. Cette suffisance fait que nous avons perdu le sens de l’effort. La facilité et la satisfaction immédiate sont devenues les maîtres-mots de notre société.

 

Un objectif précis

La première étape est donc de déterminer un objectif précis. Précis parce que c’est en en étant le plus précis possible que tu vas pouvoir définir les actions qui te permettront d’avancer vers ton objectif. Cela va également t’être utile pour voir ton évolution. Pour cela, rien de tel qu’un objectif SMART.

Un objectif SMART peut-être par exemple de commencer ton nouveau job, celui qui te correspond, d’ici un an. Cet objectif sera décomposé en sous-action, comme trouver le métier que tu veux faire dans 4 mois, quitter ton poste dans 8 mois…

 

Une motivation profonde

Ensuite, ton objectif doit être suffisamment motivant. Darren Hardy fait la distinction entre volonté et motivation. Il explique qu’il ne suffit pas d’être volontaire pour arriver à changer ses habitudes. Il faut avoir une vraie motivation profonde qui t’anime pour accomplir ce que tu projettes de faire. Je trouve sa distinction très pertinente !

Pour trouver ta motivation profonde, tu dois répondre au »pourquoi ». Pourquoi est-ce que tu supprimerais une habitude et pourquoi tu en adopterais une autre ? C’est ta motivation profonde qui va te mettre en action. D’où l’importance de bien se connaitre, d’être en phase avec ses valeurs, ses besoins et d’agir en intégrité.

L’auteur nous illustre cela par un exemple :

Imaginons que tu sois maman. Tu dois traverser une planche étroite et de 10 mètres de long placée à même le sol pour 20 euros. Tu le fais sans hésiter.

Maintenant, tu dois traverser cette même planche qui est cette fois placée aux sommets de deux immeubles de 10 étages chacun. Tu ne le ferais certainement pas pour 20 euros. En revanche, si au bout de l’immeuble, c’est ton enfant que tu dois sauver des flammes, il y a fort à parier pour que ce soit une motivation suffisante pour traverser cette planche !

Mon pourquoi était le suivant : je crois profondément que nous pouvons avoir une vie professionnelle qui nous donne une pleine satisfaction à tous les niveaux : je peux faire un job ou plusieurs qui me plaisent, je peux avoir un revenu qui me permette de vivre et de réaliser certains objectifs et je peux avoir un travail qui s’adapte à mon mode de vie !

Maintenant à ton tour ! Définis ton objectif et trouve ton pourquoi qui te motive à passer à l’action !

 

2/ Supprimer les mauvaises habitudes et ancrer de bonnes habitudes

Supprimer les mauvaises habitudes

Supprimer les mauvaises habitudes demande de procéder de manière méthodique.

Commence par prendre une feuille blanche et un stylo. Eh haut, note ton objectif et ton « pourquoi » qui est la raison, la motivation profonde pour laquelle tu veux atteindre ton objectif et donc supprimer les mauvaises habitudes qui t’en empêchent.

Ensuite, découpe ton objectif en sous-actions. Pour chaque sous-action, liste toutes les mauvaises habitudes que tu as. Pour te donner une idée, voici un exemple :

Mon objectif : Dans 6 mois, je veux avoir une activité professionnelle qui me correspond et qui me donne envie de me lever le matin pour aller bosser.

Sous-action : Identifier le ou les jobs qui me plaisent.

Mauvaises habitudes qui m’empêchent d’y arriver : m’affaler sur le canapé et regarder la télé dès que je rentre du boulot, passer deux heures sur les réseaux sociaux, appeler ma meilleure amie qui me transmet ses peurs et me démotive, croire que jamais je n’arriverai à trouver un métier qui paye bien et qui me plaît, être convaincue qu’il n’y a que ceux qui ont un bon réseau qui réussissent, regarder le journal télé avec ses mauvaises nouvelles…

Je pense que tu as compris le principe !

Une fois cette liste faite, procède par étape. Choisis une habitude. De préférence, la plus simple à éliminer. Puis, établi un plan d’action pour la supprimer. Comment peux-tu faire pour la supprimer pas à pas ? Par quoi vas-tu commencer ?

Ancrer de nouvelles habitudes bénéfiques

Enfin, tu dois remplacer tes mauvaises habitudes par de bonnes habitudes. Celles qui te permettront d’avancer de manière efficace. Procède de la même manière et liste toutes les bonnes habitudes que tu peux adopter. Puis, commence par choisir celle qui te motive le plus et établie un plan d’action pour l’ancrer dans ton quotidien.

Dans ton plan d’action et comme le suggère Darren Hardy, tu peux faire part de ton objectif à autrui pour t’inciter à poursuivre tes efforts. Tu peux aussi « t’associer » à une personne qui poursuit le même objectif.

Si je garde l’exemple ci-dessus, un exemple de bonne habitude pourrait être de programmer 5 minutes de repos total en rentrant du boulot. Sans écran, sans téléphone. Puis, de poursuivre par 15 minutes de lecture d’un livre qui va t’aider à y voir plus clair (psychologie, développement personnel, biographie…).

 

3/ Adopter un environnement en accord avec ses objectifs

Darren Hardy met en avant l’importance de s’entourer de personnes qui t’inspirent et qui sont en cohérence avec tes objectifs. Tes relations sociales sont donc très importantes. Si tu ne fréquentes que des personnes néfastes qui interfèrent dans l’atteinte de ton objectif, alors tu risques de perdre ta motivation.

Tu douteras de toi-même, de tes motivations, de tes aspirations, de tes capacités. C’est pourquoi, il ne faut surtout pas sous-estimer l’influence que peuvent avoir tes relations !

Prends le temps de réfléchir à ton entourage et fais le tri. Parmi les membres de ta famille, tes amis, tes collègues, tes contacts, qui pourraient être néfastes ? Ces personnes ne seront évidemment pas néfastes de manière volontaire. Et il peut s’agir de ta mère comme du copain de ton amie.

Elles ne te veulent pas de mal, mais tu devras limiter autant que possible le contact. Si tu ne peux pas (le cas par exemple de ta mère), impose un cadre. Tu peux par exemple interdire de parler du sujet « reconversion » avec ta mère si tu sais qu’elle va te mettre le moral dans les chaussettes !

Aussi, comme je l’ai indiqué plus haut, l’auteur explique que tu dois éviter les médias classiques, les publicités qui dépeignent un tableau négatif de la société et de l’emploi.

Enfin, Darren Hardy conseille d’incarner la personne que tu veux être pour concrétiser tes objectifs !

En conclusion

 

Le système de l’Effet cumulé n’est pas une énième recette miracle qui te promet d’atteindre ton objectif de manière radicale et rapide. C’est un véritable travail sur soi qui demande de la constance, de la patience et de la persévérance.

Pour mettre en pratique le système de l’Effet cumulé, tu dois :

  • Déterminer ton objectif de manière précise et trouver ton « pourquoi », ta motivation profonde ;
  • Supprimer les mauvaises habitudes et les remplacer par de bonnes habitudes de manière douce. Elles te permettront d’avancer vers ton objectif ;
  • Etre attentif à ton environnement et faire le tri dans tes relations en éliminant celles qui sont toxiques et en t’entourant de personnes qui t’inspirent et qui te motivent à avancer.

Alors, quand est-ce que tu passes à l’action ?

Et si tu allais plus loin dès maintenant ? Inscris-toi à ma newsletter et reçois chaque mardi matin mon dernier article avec un exercice d’auto-coaching pour t’aider à te mettre en mouvement et une problématique décortiquée qui s’inspire de ma propre expérience de la reconversion ou de celle d’une autre femme : hop, je m’inscris !

Facebook Comments