Temps de lecture: 6 minutes

Marine est gestionnaire de paie. Elle travaille dans un open-space avec 5 collègues de travail. Elle les apprécie, mais dès que sa journée de travail se termine elle se presse de rentrer chez elle. La journée de travail l’épuise et elle a du mal à se concentrer à cause des bavardages, des interruptions répétées ou des réunions de service. En rentrant dans son appartement, elle se retrouve enfin seule.

Sophie, elle est experte-comptable. Elle travaille dans un bureau isolé du reste de l’équipe. Son quotidien, elle le passe seule, la tête dans les bilans comptables. La solitude de son travail l’épuise et la rend triste. Heureusement, Sophie fait en sorte de programmer au moins deux rendez-vous clients dans son agenda et des points réguliers avec son équipe pour garder un contact suffisant avec d’autres personnes.

Qu’est-ce qui différencie Marine et Sophie ?

Marine a un tempérament introverti et Sophie a un tempérament extraverti. L’une comme l’autre a choisi un métier ou un environnement de travail qui ne colle pas vraiment à leur tempérament.

Les conséquences ?

Marine et Sophie se sentent épuisées.

Pourquoi je te parle de cela ?

Eh bien parce que le tempérament est délaissé dans un processus de reconversion. Pourtant, le prendre en compte est primordial si tu veux trouver un job qui soit en accord avec ta personnalité.

Tempérament introverti et tempérament extraverti : une question d’énergie

Une personne introvertie n’est pas nécessairement timide. C’est une équivalence erronée. Un extraverti peut aussi bien être timide (la confusion amène d’ailleurs à considérer à tort qu’un extraverti timide est un introverti).

Une question de biologie

Nous avons tous une dominante introvertie ou extravertie (il y a quelques ambivertis mais ce ne sera pas le sujet de cet article). Le cerveau d’une personne introvertie fonctionne différemment de celui d’une personne extravertie !

Une personne introvertie est une personne qui a besoin de solitude pour recharger ses batteries. Elle n’est pas très sensible aux stimuli agréables (elle ne saute pas de joie pour un oui ou pour un non). Les interactions sociales et les stimuli externes (bruit, lumière, odeur) vont rapidement l’épuiser (fatigue physique et morale) contrairement aux extravertis qui se nourrissent de ces échanges  et qui les stimulent de manière positive.

La différence majeure entre le tempérament introverti et le tempérament extraverti réside donc dans la manière de retrouver de l’énergie. Pour une personne introvertie, ce sera dans le calme et la solitude. Elle a besoin de se retrouver dans ses pensées. Alors que pour une personne extravertie, ce sera au contact des stimuli externes et des interactions sociales.

Dire qu’une personne introvertie est asociale est faux. C’est un préjugé. Au contraire, une personne introvertie est curieuse, empathique et à l’écoute des autres.

Quelles sont les caractéristiques majeures d’une personne introvertie ?

Les recherches et études listées dans les ouvrages comme La force des discrets de Susan Cain ou Introverti et heureux de Marti Olsen Laney ont relevé des similitudes chez le profil introverti. Voici les principales :

  • La discrétion et la sensibilité. Sa sensibilité est cognitive (que ce soit le bruit ou la lumière) et émotionnelle. Il est très réceptif aux émotions des autres comme la tristesse et supportera mal l’injustice ou la violence. Bien souvent, il est aussi intuitif.
  • Le temps passé à observer, à analyser une personne, un groupe ou une situation. L’introverti n’agit pas sur un coup de tête. De ce fait, il est plus lent à se mettre en action à l’inverse de l’extraverti qui ne manque pas d’audace. Il parle rarement pour ne rien dire et pose beaucoup de questions.
  • Une préférence pour les lieux calmes aux lieux bruyants.

 

Les questions à te poser pour savoir si tu as un tempérament introverti ou extraverti

Maintenant que tu as une idée précise de ce qui différencie une personne introvertie d’une personne extravertie, selon toi, quel est ton tempérament dominant ? Pour t’aider, réponds à ces quelques questions :

  • Après une journée de travail, je préfère rentrer chez moi et me détendre plutôt que de poursuivre sur une autre activité
  • Je préfère les soirées intimes en petit comité plutôt que les soirées avec beaucoup de monde
  • Je préfère écouter les autres converser plutôt que de prendre la parole
  • Les échéances que l’on me donne pour rendre un travail m’angoissent
  • Je suis plus à l’aise pour communiquer par écrit plutôt qu’à l’oral
  • Quand on me demande mon avis ou qu’on me pose une question, j’ai tendance à ne pas trouver mes mots
  • Je réfléchis beaucoup avant d’agir
  • Quand je suis dans un groupe, j’ai fréquemment le sentiment de passer inaperçu
  • Je préfère travailler dans un lieu calme et seul plutôt que dans un open-space
  • J’ai besoin de temps pour penser aux informations que je viens d’assimiler
  • Je préfère montrer mon travail quand il est terminé
  • Quand quelqu’un m’interrompt pendant que je parle, j’ai du mal à retrouver le fil.
  • Je passe du temps à ruminer

Si tu as répondu VRAI à une majorité de questions, alors c’est que tu as un tempérament à dominante introvertie !

Si tu as eu du mal à trancher entre VRAI ou FAUX à une ou plusieurs questions, ce n’est pas grave. On vit dans une société qui prône les extravertis donc tu as dû t’adapter. Si c’est le cas, sache que tu as tout de même un côté dominant qui l’emporte.

Pour t’aider à le trouver répond simplement à la question suivante : À quel moment je retrouve de l’énergie ? Quand je suis tranquille, au calme ou bien quand je suis en activité avec d’autres personnes ? Si tu as répondu quand tu es tranquille au calme, alors c’est que ton tempérament dominant est l’introversion.

Choisir un métier et un environnement de travail en accord avec son tempérament dominant

Maintenant que tu as identifié ton tempérament dominant, tu dois le garder à l’esprit pour définir et construire ton projet de reconversion.

Trouver son équilibre pour garder de l’énergie

Si tu as un tempérament introverti, tu auras besoin de calme et de solitude dans ton travail. Attention, cela ne veut pas dire que tu es un ermite qui n’a besoin de voir personne ! Toi aussi tu as besoin d’échanger et d’avoir des interactions sociales. La seule différence est que pour te sentir en forme et concentrée, tu dois trouver un emploi qui t’apporte suffisamment de calme et de solitude.

Finalement, tout est une question d’équilibre. Tu dois trouver le bon dosage entre ton besoin de solitude et ton besoin d’interaction sociale.

Reprenons l’exemple de Marine. Ce qui la fatigue, c’est son environnement de travail. Elle doit se construire une bulle pour ne pas épuiser ses batteries avant la fin de la journée de travail. Un bon moyen pour elle de préserver son énergie serait de faire une à deux journées de télétravail ou de s’isoler du reste de l’équipe en écoutant de la musique.

Au contraire, si tu as un tempérament extraverti, tu es dans ton élément au contact des autres. Etre entourée de collègues, de clients dans ton activité professionnelle booste ton énergie ! Dans ce cas, il faut que tu privilégies les activités professionnelles où tu as suffisamment d’interactions : manager, travailler en équipe, animer…

Sophie qui est experte-comptable doit aussi trouver son équilibre. On pourrait imaginer qu’elle ouvre l’accès à ses locaux à des freelances pour rencontrer de nouvelles têtes, qu’elle prévoit un déjeuner extérieur avec des amis plusieurs fois dans la semaine, qu’elle se déplace plus souvent chez les clients…

 

Adapter son job et son environnement de travail à son tempérament

À notre époque et avec la digitalisation, il est possible de faire un job qui à première vue n’est pas le plus adapté aux profils introvertis ou extravertis. Tu peux être extravertie et être freelance en travaillant dans un espace de coworking.

À lire aussi : Le freelancing va-t-il remplacer le salariat ?

Tu peux être introvertie et animer des sessions de formation à partir du moment où tu gères ton emploi du temps pour garder un bon équilibre et ne pas avoir tes batteries à plat à l’heure du déjeuner.

En conclusion

Les points essentiels à retenir de cet article :

  • Si tu as un tempérament introverti, tu retrouves de l’énergie dans le calme et la solitude
  • Si tu as un tempérament extraverti, tu retrouves de l’énergie dans les interactions sociales
  • Tu dois prendre en compte le métier, l’environnement et les conditions de travail pour t’assurer qu’ils soient compatibles avec ton tempérament
  • L’important est de trouver ton juste équilibre pour garder de l’énergie tout au long de la journée

Tu es déterminée à te reconvertir ? Le tempérament n’est qu’un élément de ta personnalité. Je te propose de découvrir en profondeur ta personnalité, dépasser tes blocages et trouver le job qui te correspond en t’inscrivant à mon programme « 12 semaines pour dépasser mes blocages et trouver le projet de reconversion fait pour moi ! »

Facebook Comments