Temps de lecture: 5 minutes

Comment trouver une idée de projet de reconversion ? J’ai beaucoup parlé de l’importance de partir de soi pour faire émerger des idées de projet. Connaitre sa personnalité, ses besoins, ses goûts ou ses modes de fonctionnement est indispensable. Mais cette étape n’est pas suffisante en elle-même pour y arriver.

Il faut passer à l’action. Et c’est ce que je te propose de voir tout de suite. Dans cet article, je te livre 5 techniques concrètes qui sont faciles à mettre en place et qui vont te permettre de trouver une ou plusieurs idées de reconversion.

 

Technique n°1 : La curiosité

 

Ma curiosité est ce qui m’a permis de découvrir le métier de coach professionnel. Je ne connaissais pas ce métier et je savais encore moins ce qu’il voulait dire. Tout a commencé par un article sur la timidité. D’un lien à un autre je suis tombée sur les techniques d’accompagnement. Ce que je lisais me parlait. J’ai alors orienté mes recherches sur les métiers de l’accompagnement et j’ai trouvé celui de coach.

Ta curiosité est un bon allié. Tu es tombé sur un article sur les médecines douces qui a chatouillé ta curiosité ? Autorise-toi à le lire. Il va peut-être t’envoyer vers un autre lien intéressant et ainsi de suite. Accorde-toi le droit de te laisser porter par ta curiosité comme une plume au gré du vent. Pour les profils multipotentiels qui sont très curieux, ça devrait être un jeu d’enfants !

À lire aussi : Reconversion professionnelle :  comment faire quand on est multipotentiel et que l’on n’a pas de vocation ?

Mais la curiosité ne se limite pas au 2.0 ! Tu peux aussi trouver des pistes intéressantes en assistant à un événement, une conférence, une rencontre autour d’un sujet qui suscite ta curiosité. De là, tu peux faire une rencontre qui va jouer un rôle dans ta démarche. Le thème de l’événement peut aussi te donner une nouvelle piste à creuser.

Technique n°2 : Les échanges

On insiste régulièrement sur l’importance d’activer son réseau et d’échanger lorsque l’on a une idée de projet arrêtée. Si l’on veut échanger en amont, au stade de la recherche d’idées, on pense qu’il faut passer par une aide extérieure payante (bilan de compétences notamment).

Pourtant, le simple fait d’échanger avec des amis, des rencontres, d’anciens collègues de travail, des gens de passage ou bien de la famille sur ton envie de changer de job peut t’aider à affiner tes pistes. Chacun d’entre nous avons une perception et une interprétation unique d’une situation.

C’est intéressant d’écouter le point de vue de ton interlocuteur sur ce que tu lui auras exprimé. En lui faisant part de tes goûts, de tes centres d’intérêts ou d’un détail sur ta personnalité, ton interlocuteur peut faire un lien avec une personne ou un métier auxquels tu n’aurais pas pensé.

Technique n°3 : le bilan de tes expériences passées

Et si tu faisais un retour en arrière dans ton passé pour trouver des pistes de reconversion ? C’est ce que je te propose de faire avec cette troisième technique. Prends le temps de faire le bilan de tes expériences professionnelles. Qu’est-ce que tu as aimé ? Et qu’est-ce que tu n’as pas aimé ? Qu’est-ce qui te manquais ?

Une fois que tu as répondu à ces questions, demande-toi à quels besoins est-ce que ça fait appel ? Prenons un exemple pour illustrer.

Dans mon expérience passée, j’aimais le côté conseil. Les besoins que je cherchais à satisfaire en conseillant est le besoin d’être utile et le besoin d’échanger/d’avoir du contact. Aussi, j’aimais quand je faisais du télétravail ou quand je me retrouvais seule pour travailler dans mon bureau. Ce sont mes besoins de calme et de solitude pour pouvoir me concentrer et m’adonner à une tâche intellectuelle qui étaient satisfaits.

En faisant un arrêt sur image et en décortiquant tes expériences passées, tu vas trouver de nouvelles pistes !

Technique n°4 : La jalousie

Etre jaloux a de bons côtés. Trop souvent étouffée parce qu’il est communément considéré qu’être jaloux et envieux c’est mal, il faut au contraire continuer à être jaloux et à être attentif à ce que notre jalousie a à nous dire. Tu es jalouse d’une auteure à succès ? D’un ami d’un ami entrepreneure dans le social ? D’une ancienne collègue devenue coach nutrition en freelance ?

Il te suffit alors de te demander qu’est-ce qui t’envie dans le quotidien professionnel ? Ce n’est pas toujours le métier en lui-même. Tu peux être jalouse de la liberté dans l’organisation de ses journées de travail. Ou encore de la faculté de s’exprimer aisément en public.

En te posant cette question, tu mettras le doigt sur tes propres points de blocage (je n’ai pas confiance en moi, je ne suis pas capable d’écrire trois lignes) mais aussi sur ce qui t’attires. Un premier pas pour trouver des pistes et travailler tes points de blocage.

À lire aussi : Comment surmonter efficacement ses blocages

Technique 5 : La nouveauté

Sortir de sa routine et de sa zone de confort, voilà une bonne technique pour trouver des pistes d’idées ! Acheter un livre que vous n’auriez jamais acheté en temps normal et le lire, tester une nouvelle activité de loisir, partir en vacances et loger chez l’habitant plutôt que dans un hôtel…

Avec la nouveauté, tu vas te découvrir. Tu vas découvrir des capacités, des qualités ou des compétences insoupçonnées. Tu vas aussi revoir tes propres limites et ainsi booster ta confiance en toi. En évoluant dans un contexte différent, tu vas élargir tes perspectives et des idées de reconversion vont apparaitre !

Guide gratuit : Les 3 étapes essentielles pour réussir sa reconversion quand on n’a pas confiance en soi

 

En conclusion

Parmi ces 5 techniques, choisis celle qui te semble être la plus simple à mettre en œuvre dès aujourd’hui !

Et si tu allais plus loin dès maintenant ? Inscris-toi à ma newsletter et reçois chaque mardi matin mon dernier article avec un exercice d’auto-coaching pour t’aider à te mettre en mouvement et une problématique décortiquée qui s’inspire de ma propre expérience de la reconversion ou de celle d’une autre femme : hop, je m’inscris !

 

Facebook Comments