Temps de lecture: 7 minutes

Trouver mes talents ?! T’es bien mignonne, mais comment je fais pour trouver mes talents ?!

Ok je te l’accorde, la tâche est loin d’être facile ! Selon moi, c’est peut-être même l’une des plus difficiles.

Pourquoi ?

Parce que ces choses pour lesquelles tu es douée et bien tu les fais facilement et sans même t’en rendre compte. Prenons un exemple pour illustrer.

Tu étais sur les routes californiennes (ça fait rêver n’est-ce pas ?) et manque de pot, il y a un problème dans la réservation de ton hôtel. Tu te retrouves sans logement pour la nuit. Mais, tu ne paniques pas. Tu ne dramatises pas et tu ne pleures pas sur ton sort. En moins d’une heure et malgré la barrière de la langue, tu as trouvé une solution de secours pour la nuit.

Au travail, c’est la crise. L’un de tes commerciaux vient de faire une boulette et la livraison du client qui était fixée aujourd’hui n’a pas été prévue au planning. En moins de deux, tu trouves des solutions pour régler le problème afin que le client soit livré dans les délais.

En bref, à chaque fois que tu rencontres un problème, tu arrives toujours à trouver une solution pour t’en sortir. On peut dire que tu sais agir dans l’urgence, que tu sais t’adapter et faire preuve de créativité pour trouver des solutions !

Voilà, ça, c’est un talent. Tout le monde ne sait pas faire ça. Tout le monde ne trouve pas des stratagèmes et des solutions rapidement face à un problème. Mais pour toi, ça te parait si naturel que tu ne te rends pas compte qu’en fait tu es douée pour ça.

Le talent ne se résume pas à l’art ! Ce n’est pas avoir une belle voix, être Picasso ou Mozart (d’ailleurs à la fin de l’article, tu verras que c’est la conjugaison du talent et de l’entrainement qui a fait de lui un virtuose). Les talents sont partout et dans tous les domaines.

Ils sont parfois invisibles, impalpables comme l’écoute, l’introspection, la facilité à connecter les gens entre eux.

Redonnons vie à tes talents ! Voici 5 façons qui vont te permettre d’enfin mettre le doigt sur tes talents !

1/ Solliciter ton entourage

Tu bottes en touche ? Tu essaies depuis des heures d’identifier tes talents, mais tu n’y arrives pas ? Rien ne vient et ça commence à t’agacer et même à te décourager !

Alors, stop les nœuds au cerveau !

Je préfère te prévenir : «Je n’ai aucun talent » n’est pas une réponse envisageable ! Nous avons tous des talents. Et si tu n’aimes pas le terme de « talent » parce que tu le trouves trop lourd à porter, remplace-le par un autre mot comme « facilité » ou « potentiel ».

La bonne nouvelle c’est qu’il existe un moyen simple et terriblement efficace d’identifier les choses pour lesquelles tu as du potentiel : demander à tes proches.

 

L’entourage personnel et professionnel

Choisis des personnes qui sont dans ton entourage personnel et professionnel. Pourquoi les deux ?

Parce que tu ne te comportes pas de la même manière dans le cadre privé et le cadre professionnel. En évoluant dans deux domaines différents, tu adaptes ton comportement en fonction de l’environnement dans lequel tu évolues. Et de ce fait, tu mobilises des ressources et des compétences différentes.

Identifie des personnes que tu trouves honnêtes et prêtes à jouer le jeu. Des personnes en qui tu as confiance et qui veilleront à être objectives. Spontanément, on a tendance à se diriger vers sa mère ou son père. Logiquement, elles devraient être les personnes qui nous connaissent le mieux. Mais, pas toujours !

Je te recommande pour cet exercice de trouver d’autres personnes qui ont un lien affectif moins fort. Ça évitera le « en même temps, c’est ma mère, elle ne va pas dire le contraire ». Le retour de ton interlocuteur aura plus de crédit.

 

Illustrer par un exemple

Un bon moyen de mettre en lumière tes talents et de demander aux personnes que tu interroges d’illustrer leurs propos par des exemples concrets. Ton amie trouve que tu es douée pour l’organisation ? Demande-lui de te donner un exemple !

Tu pourrais bien être surprise par les retours que tu auras !

2/ Revenir en enfance

L’enfance a cette spontanéité et cette légèreté qui malheureusement disparaissent en devenant des adultes. Un enfant se permet de dire et de faire ce dont il a envie sans se préoccuper de l’image qu’il va donner.

Est-ce qu’on ne va pas me trouver orgueilleux ? Hautain ? À 10 ans, on s’en moque !

Mais en grandissant, on nous apprend qu’il faut rester discret et ne pas crier sur les toits que l’on a réussi dans tel domaine ou que l’on est compétent pour tel autre. C’est associé à de la vanité.

On met sous silence ses talents jusqu’à finir par les étouffer et les oublier.

Alors, il est temps de faire un retour en enfance ! Pour cela, fais appel à tes souvenirs. Souviens-toi des choses que tu aimais faire, des compliments que tu recevais quand tu étais enfant. Quand on est enfant, les adultes ne sont pas avares de compliments !

C’est comme ça que j’ai découvert l’un de mes potentiels. Enfant, je passais beaucoup de mon temps libre à inventer des histoires et à les écrire. Même pour me sortir d’une dispute, j’arrivais facilement à inventer une histoire de toute pièce pour éviter la punition !

Là, tu peux solliciter tes parents, tes grands-parents qui vont pouvoir t’aider.

Aussi, un autre moyen est de reprendre tes bulletins de notes et les observations de tes professeurs.

3/ Faire le point sur tes réussites professionnelles

Et si l’on faisait un petit tour d’horizon de ta vie professionnelle ? Si tu as peu d’expérience professionnelle, tu peux faire le point de tes réussites personnelles.

Ici, l’objectif est de lister tout ce que tu as réussi à faire. Tous les objectifs que tu as atteints dans ta carrière ou dans ta vie privée.

Prenons un exemple simple : la réussite de tes études de droit. Tu as eu ta licence et ton master 2. Comment as-tu fait pour y arriver ? Qu’est-ce qui selon toi était facile à faire ?

Si je prends mon cas, c’était facile pour moi de travailler dur. Je retire beaucoup de satisfaction à travailler, à être occupée et productive. Faire mes TD ou réviser mes partiels était dans l’ensemble simple (mais pas toujours motivant) alors même que je n’aimais pas vraiment le droit. J’ai une facilité pour accomplir ce que je fais et pour avoir une discipline stricte.

Aussi, analyser un texte, me poser des questions sur le pourquoi du comment est dans mon fonctionnement naturel. Je me pose toujours un milliard de questions. Et en droit, savoir se poser des questions est indispensable pour développer un sens critique.

Tout comme l’analyse et l’écoute permettent de prendre en compte les éléments essentiels d’une situation problématique de manière à apporter le conseil juridique le plus adapté.

Tu as compris la méthode ?

Lance-toi et décortique tes réussites professionnelles et personnelles. Une fois que c’est fait, prends de la hauteur et lis tes réponses. Est-ce que tu as trouvé un fil rouge ? Des talents, des facilités communes qui t’ont permis de réussir ?

4/ Déterminer les situations où tu es dans « le flow »

 

Cette quatrième technique est tirée du livre Activez vos talents, ils peuvent changer le monde. Selon Arnold Bakker, psychologue industriel et organisationnel, le “flow au travail” est caractérisé par le plaisir et la motivation, accompagnés d’une concentration totale dans l’exécution des tâches.

Comme l’explique l’auteur, en te rappelant très exactement ce qui t’a fait vibrer, tu arriveras à trouver ton “flow”.

Pour trouver ces moments dans lesquels tu es dans « le flow », prête attention aux situations où tu ne vois pas le temps passé.

Pour moi, ces situations sont quand je me plonge dans l’écriture d’un article ou d’un bouquin. Je suis tellement concentrée et captivée par ce que je fais que je ne prête plus attention à ce qu’il se passe autour de moi.

Lorsque je suis en séance avec une cliente, c’est la même chose. Je l’écoute, je pose des questions, je l’observe, je m’observe aussi et je ne vois pas le temps défiler.

Et pour toi, quels sont ces moments ?

5/ Apprendre et développer un talent

Et si le talent était un mythe ? Est-ce que les génies sont nés avec un talent ? Ce don qui fait d’eux des êtres qui réussissent facilement et sans effort ?

Pour moi, chaque individu né avec un talent, un potentiel. Ces potentiels peuvent être plus développés chez l’un que chez l’autre, c’est vrai. Comme l’explique Tom Rath dans Découvrez vos points forts, il vaut mieux se concentrer sur ses talents plutôt que sur ses points faibles pour en faire un véritable point fort.

Si tu n’exploites pas ton talent et que tu n’en as pas conscience, il ne peut pas devenir un point fort.

Pour qu’il le soit, quelle est la recette miracle ?

L’effort constant. Il faut s’exercer, s’entrainer de manière qualitative, se dépasser pour aller plus loin jusqu’à ce que son potentiel devienne un talent. Acquérir des connaissances, développer des compétences.

Par exemple, j’ai découvert dans le livre Talent is overrated que Wolfgang Mozart, référence en termes de génie musical, je cite  « était le fils d’un compositeur reconnu, également excellent pédagogue. Indépendamment des liens du sang, la profession du père aurait fortement contribué à former son fils, très tôt, à la musique et à l’art de composer ».

Dans un autre cas plus accessible, quand j’ai commencé l’écriture de mon premier roman, la tâche était compliquée. Très compliquée. J’avais de l’imagination, mais coucher sur le papier mes idées et en faire quelque chose de cohérent me prenait beaucoup de temps. Mais à force d’écrire chaque jour, ça devenait plus simple.

C’est la même chose avec l’écriture d’articles. Quand j’ai commencé il y a un an, il me fait une journée pour écrire un article. Sans compter la partie recherche et relecture. Mais à force d’écrire un article par semaine, je suis capable aujourd’hui d’écrire deux articles dans une même journée.

Un potentiel devenu un point fort grâce à l’entraînement !

En conclusion

Trouver ses talents est difficile. Pour y arriver, choisis l’une des 5 solutions et lance-toi !

Si tu as besoin d’aide dans cette étape, je peux t’accompagner ! Pour cela, jette un coup d’œil à min programme d’accompagnement individuel et personnalisé

 

Facebook Comments