Temps de lecture: 4 minutes

Les profils multipotentiels n’ont plus de raisons de se cacher. Faire le même métier toute sa carrière, pendant une quarantaine d’années ce n’est pas ce qui les motive. Et ça tombe bien parce que la conjoncture économique et sociétale actuelle et à venir met fin à cette tendance.

Une bonne nouvelle pour les multipotentiels, mais pas pour les autres. Par « les autres », je fais référence à ceux qui n’aiment pas le changement. Ceux qui ont toujours eu une vocation et qui se voient travailler dans la même voie, monter en grade et en salaire. Le cas du parcours classique du salarié qui « fait son trou » tranquillement dans l’entreprise : commercial informatique, responsable commercial et directeur commercial.

Désolée de te l’annoncer, mais il va falloir faire le deuil de la carrière linéaire. Et plus tôt tu t’y prépareras, mieux ce sera.

Tu vas penser ok super tu en as de bien bonnes toi ! Tu es devin ? Pourquoi est-ce que je devrais suivre ton conseil et me préparer à faire plusieurs métiers ? Si je veux me reconvertir, c’est justement pour ne pas avoir à encore changer de métier !

Je le sais. Se reconvertir est un processus long et lourd émotionnellement. Je comprends que tu ne veuilles pas recommencer.

Mais, si la reconversion est longue et difficile c’est parce que tu n’as pas été préparée. Tu ne sais pas comment faire. À aucun moment dans ton parcours scolaire ou professionnel on ne t’a transmis un mode d’emploi avec les étapes pour réussir ta reconversion simplement !

Alors rassure-toi. Une fois que tu seras armée et outillée pour faire face à un changement de métier, il n’y aura plus de problèmes.

Mais revenons à nos moutons. Concrètement, pourquoi est-ce que je devrais me préparer à faire plusieurs métiers ?

Je te donne trois raisons.

Raison 1 : Pour maintenir ton employabilité

Prends cinq minutes de pause et pense aux dix années qui viennent de s’écouler. Tu as vu comme notre quotidien et le visage du monde du travail se sont transformés en peu de temps ?

Caisses automatiques, gadgets hi-Tech plus performants, enceintes intelligentes, paiement avec son téléphone portable…

Le progrès va vite. Le secteur industriel est le premier impacté par la robotisation et l’automatisation des tâches. Des emplois techniques disparaissent. Sans compter que les employés français doivent aussi faire face à la délocalisation des industries.

Mais cette transformation ne touche pas que l’industrie. Elle touche aussi les métiers du service tertiaire avec l’essor de l’intelligence artificielle. Je pense par exemple aux comptables ou aux juristes. Le droit n’échappe pas à l’innovation technologique.

Que conclure de ce constat ?

Qu’avoir une seule compétence aussi spécifique est-elle ne suffit plus pour garantir son employabilité. Il faut développer au minimum une deuxième compétence pour éviter la précarité.

Avoir une deuxième compétence phare a de nombreux avantages. Tu peux muter de poste en interne, développer une activité en parallèle de ton job actuel.

Jusqu’à maintenant, les profils spécialisés étaient mis sur un piédestal. Or, le vent est en train de tourner et rien ne garantit qu’ils soient à l’abri de la disparition de leur spécialité. Il faut alors anticiper ce scénario en acquérant une nouvelle compétence.

Pour cela, tu peux très bien te former avec des moocs, des livres ou alors suivre une formation en mobilisant ton CPF par exemple. Tu as un crédit d’euros dédié à la formation. De plus, maintenir ton employabilité est une obligation légale pour ton employeur, alors profites-en !

Raison 2 : Pour la sécurité financière

Dans son livre Profession slasher, l’auteure indique que plus de 16% des actifs cumulent plusieurs emplois. Les raisons ? Je les cite dans mon précédent paragraphe : délocalisation, automatisation, précarité…

Imagine que demain tu perds ton job parce que ton entreprise procède à un licenciement économique. Si en parallèle tu as un autre job salarié ou si tu travailles en indépendante, tu as une roue de secours.

Si demain tu as envie de démissionner, tu n’es pas pieds et poings liés. Tu peux le faire si tu as un job en parallèle qui t’assure un revenu minimum.

D’ailleurs, il est parfois plus intéressant de cumuler deux emplois à temps partiel qu’un emploi à temps plein sur le plan financier. Avec deux temps partiels, tu peux toucher à la fin du mois un revenu plus important qu’en ayant qu’un job à temps plein !

C’est quand même mieux d’être proactive et d’agir pour ne pas subir les changements que l’on t’imposera ou une situation de travail qui te rend malheureuse, non ?

Raison 3 : Pour anticiper l’ennui et garder le plaisir de travailler

Nos envies et nos besoins évoluent au fil de notre vie. Ce qui te plaisait à l’âge de 17 ans ne te plaît peut-être plus aujourd’hui. Ce dont tu as besoin aujourd’hui pour te sentir bien au travail sera différent dans 15 ans. C’est normal puisqu’au fil de nos expériences de vie, nous changeons (sans pour autant perdre son identité et l’ADN de sa personnalité !).

De ce fait, tu n’as aucune garantie que ton job te motivera autant qu’il a pu l’être à tes débuts. Tu n’es pas à l’abri de souffrir d’ennui au travail parce que tes missions ne t’intéressent plus et que tu as fait le tour de ton job.

Et il n’y a rien de pire que l’ennui pour tuer toute motivation et confiance en soi !

Avoir plusieurs métiers à ton actif va t’éviter de tomber dans l’ennui. Si tu es allergique à la routine et que tu t’ennuies rapidement dans un job, faire plusieurs emplois que ce soit simultanément ou non est une option à exploiter !

En conclusion

En faisant le choix de te reconvertir dans un autre métier, tu vas acquérir de nouvelles compétences et c’est une très bonne chose pour assurer ton employabilité et avoir un bel avenir professionnel !

Quoi qu’il en soit, tu dois aborder cette reconversion en ayant à l’esprit que jusqu’à ta retraire (si elle existe encore), le monde du travail, de l’emploi et de l’entreprise va connaitre de profonds changements qui vont t’impacter directement.

Aussi, tes aspirations vont évoluer en fonction des événements de ta vie. Tu dois donc être préparée à faire plusieurs métiers ! Il en va de ton employabilité, de ta sécurité financière et de ton bien-être au travail !

Besoin d’aide pour te reconvertir ? Découvre mon programme d’accompagnement personnalisé 🙂

Facebook Comments